Mairie de Saint Priest en Jarez

Vous êtes ici : Accueil > Urbanisme et environnement > Le rucher municipal

Urbanisme et environnement

Le rucher municipal

Deux ruches sur le toit en terrasse de la mairie...

Cette idée s’inscrit dans la logique des actions menées par notre ville en faveur du développement durable et témoigne de l’engagement visant à préserver la nature.

Après le site L.P.O. (Ligue pour la Protection des Oiseaux) du Clos Bayard, la volonté de réduire l’utilisation de pesticides, la consommation de produits biologiques au restaurant scolaire, les actions de compostage sur différents sites communaux,une telle initiative prend place dans un vaste plan national pour la sauvegarde des abeilles.

Ces insectes ailés protégés, aussi appelés jadis «mouches à miel», ont un rôle essentiel dans notre écosystème en contribuant de façon irremplaçable la pollinisation (fécondation des fleurs par le pollen), donc à la reproduction de la plupart des plantes à fleurs et à fruits.

L’apiculture traverse une période difficile: le cheptel d’abeilles est agressé par divers facteurs dont la pression s’accentue. Les plus souvent mis en évidence sont:

- le varroa, parasite de l’abeille;

- le frelon asiatique,prédateur redoutable pour les abeilles dont il aime se régaler, envoie d’installation sur tout le territoire national;

- les pesticides agricoles;

- une surexploitation de l’abeille, répondant à la recherche de toujours plus de rentabilité.

Consciente de ce que représentent ces pertes pour notre environnement, la municipalité a décidé d’agir en installant un petit rucher fort de deux colonies sur le toit enterrasse de la mairie.

Cet emplacement, non accessible au grand public, jouxte le bâtiment hébergeant la salle communale dénommée «L’Atelier».

Les distances réglementaires par rapport aux habitations voisines définies par l’arrêté préfectoral sont respectées.

Le Conseil des Sages a soutenu ce projet innovant, et les membres de la Commission Environnement du Conseil des Jeunes se sont impliqués dans le montage des deux ruches achetées en kit. Puis, l’extérieur de ces habitations a été traité à l’aide de « Thermopeint » (peinture isolante et protectrice utilisée en apiculture) enfin, le 19 mai, 2 essaims ont été installés sur le toit en terrasse de la mairie.

Ainsi, les abeilles pourront devenir les nouvelles ambassadrices du développement durable de notre ville.

Choisir l’abeille comme sentinelle de l’environnement, c’est afficher sa détermination à préserver la nature.

Saint-Priest en Jarez, sera donc  terre de pédagogie à disposition des plus jeunes, et fera partager à tous celles et ceux qui le souhaiteront informations, aide, conseils et savoir-faire du monde fascinant de ces insectes sociaux étonnants.

Si vous désirez découvrir le petit rucher, vous exprimer sur cette initiative ou, mieux encore, intégrer l’équipe qui gérera l’activité apicole, écrivez-nous à l'adresse suivante : gdeville@mspj.fr

Haut de page